Explorer & modéliser les imaginaires pour innover _ Journée Anvie + Strate, le 18 octobre

L’équipe Strate Research a eu le plaisir d’animer une journée ANVIE consacrée aux imaginaires le 18 octobre dernier. Neuf intervenants se sont succédés pour faire part de leur approche.

Pour les chercheurs, les imaginaires sont à décoder [B. Munier – anthropologie culturelle], à révéler [C. Dartiguepeyroux – sciences politiques] ou encore à stimuler [S. Hooge – gestion de la conception].

Du côté des industriels présents, si l’émotionnel et l’imaginaire sont reconnus comme riches ressources, leur exploitation reste souvent implicite, peu outillée. Pourtant, c’est bien sur l’imaginaire (aspirations, désirs) que s’appuie l’innovation ; pas sur les technologies [P-A. de Chalendar – Saint-Gobain Habitat]. En terrain contraint, il est donc nécessaire de « retourner » les imaginaires car on ne peut rien construire sur du négatif. Le design management prend alors son rôle d’intégrateur des tensions et paradoxes, pour proposer de nouvelles narrations [Y. Kaminagai – RATP]. Sa démarche est à la fois analytique et expérientielle [L. Ricci – PSA], toujours humanisée et empathique [S. Smetryns, Dassault Systèmes].

Les scénarii prospectifs, provoquant un basculement, sont à même de catalyser l’imaginaire pour développer des visions transformatives [T. Bardy – Orange]. On peut aussi bousculer le processus créatif en utilisant rencontres, connexions, résonnances, pour pénétrer de nouvelles sphères de sens et renouveler la relation aux objets [C. Ercoli – Cartier].

L’après-midi, nous avons animé un atelier de conception, proposant aux participants d’explorer les imaginaires associés à une marque, puis d’innover à partir de nouveaux éléments révélés par le détour narratif. Nous avons conçu l’exercice pour encourager les divergences, dans un aller-retour entre l’individu et le groupe. Reçue avec enthousiasme, cette première expérimentation nous encourage à poursuivre son développement.

img_0112 img_0121

Advertisements